Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Retour sur l'action Gasoil et sur le dernier rassemblement de l'année à Chemillé

Les tâches d'essence sur la route sont un danger pour les motards. Les Motards en colère 49 font donc de la sensibilisation comme ce vendredi à Chemillé.

"Les gens font un plein et arrivent à 19 €. Ils se disent qu’ils peuvent mettre un euro et en remettent un peu. Si le bouchon étanche, l’essence se répand sur le sol ou dans le premier rond-point", explique Stéphane Gallard, coordinateur départemental de la Fédération des Motards en colère.

Lui-même confronté à ce problème et régulièrement appelé en cas de chute, il monte des opérations de sensibilisation, comme ce vendredi à Chemillé. Avec un groupe de motards, il s'est installé (à la demande du directeur du magasin) à la station-service du Leclerc.

Placardant des autocollants, ils ont pu discuter avec les automobilistes assez réceptifs, mais pour la plupart d'entre eux ignorants du problème.

C’est 100 % positif. On a discuté avec les automobilistes et ils ont été assez réceptifs. Vu la réussite, il est sûr qu’on recommencera, révèle, enthousiaste, le coordinateur.

12072635_1049553065078352_2738450927287263928_n.jpg

Suite à cette action avait lieu le dernier rassemblement FFMC 49 de l'année, où un grand nombre de motard du département étaient présents. Record battu, puisqu'une soixantaine de motos et quasi 75 motards étaient présents !

11700883_1049278338439158_1798212728697103832_o.jpg

FFMC49

Auteur: FFMC49

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Affiche__21-10_2017_2.jpg

Manifestation nationale du samedi 21 octobre 2017

LIBERTÉ - ÉGALITÉ - CIRCULER !!! L’activité humaine pollue, c’est indéniable. Protéger la planète...

Lire la suite

22046061_1667011213332531_5126466702195401351_n.jpg

Retour sur l'action motard d'un jour le 22 septembre 2017

Le 22 Septembre, une poignée de militants avaient rendez-vous au conseil départemental pour l'action...

Lire la suite