Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fin de la loi des 100 Cv

Bonjour à tous et à toutes.

Comme vous avez du le voir dans la presse, ça y est, la loi des 100 Cv c'est finis ! Alors ça c'est la théorie, on va voir que dans la pratique, c'est un peu différent.

Tout d'abord pourquoi c'est finis ? Non pas par choix du gouvernement, mais par obligation. En effet, depuis plusieurs années, le parlement européen à déclaré illégal le bridage français. La raison étant que au nom du libre transit des marchandises, on doive uniformiser l'homologation des motos à l'intérieur du l'union. Cependant, afin de ne pas prendre de court la france, le gouvernement français disposait d'une dérogation le temps de procéder aux changement. Dérogation qu'il a bien entendu poussé jusqu'à sa dernière limite, qui était donc la mise en fonction de la norme Euro4 au 1er janvier 2016.

Donc à cet état de fait, il faut rajouter l'épineux problème du rétrofit. En clair, la possibilité offerte au possesseur d'une moto bridée à 100 Cv de récupérer la puissance d'origine de la machine (parler ici de "débridage" n'est pas adapté, car on ne fait que la remettre en configuration d'usine, pour laquelle elle était faite par construction).
Le gouvernement s'est décidé à accepter ce rétrofit, à la condition que la moto soit dotée de l'ABS.
Donc après avoir fait un parallèle entre puissance et mortalité routière (par le bridage à 100cv), relation qui a été formellement démentie par de sérieuses études, l'état français décide de lier la modernité du freinage à la mortalité routière. La FFMC a évidemment protesté contre ce genre de mesures politiques (montrer à l'opinion publique que l'on ne "lâche pas totalement la bride aux motards" ), et s'est vue opposer que rien n'obligeait le gouvernement à accepter le moindre rétrofit....
Sauf que ce fameux décret qui permettra aux usager de faire remettre en configuration d'origine et refaire la carte grise en préfecture est encore dans les tuyaux. Au 26 janvier 2016, les concessionnaires n'ont encore aucunes informations sur les procédures et conditions.

Donc pour revenir au sujet de départ, si j'achète ma moto en janvier 2015, je ne suis plus bridé en 100 Cv ?
Oui. Enfin Non. Enfin ça dépend. Bref, c'est plus compliqué que c'est pas facile ;)
En clair, pour ne pas être bridé, actuellement il faut acheter une moto Euro4, et avec ABS. Faites le tour des concessions, vous verrez que cela ne concerne pas beaucoup de modèles.

Tant que le décret concernant le rétrofit ne sera pas paru, même les motos produites ou immatriculées en 2016 mais de norme Euro3 seront toujours bridées en 100 Cv.

C'est le flou total pour nombre de professionels, et le public est très mal informé. Sans parler du manque à gagner pour les propriétaires (particuliers ou concessions) qui resteront avec une moto bridée sous prétexte qu'ils n'ont pas l'ABS.

Encore une fois, le gouvernement reste sourd aux explications et revendications des gens concernés par le problème, et tarde à prendre des décisions pour lesquelles ont le pressait depuis des mois.

FFMC49

Auteur: FFMC49

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Lettre ouverte de la FFMC nationale aux candidats à l'élection présidentielle

La FFMc nationale à tenu à adresser à nos candidats une lettre ouverte afin de leur parler de la...

Lire la suite

Le gouvernement empile les décrets anti-motards

En cette rentrée 2016, comme d'habitude une flopée de nouveaux décrets sont parus au journal...

Lire la suite